img188

 

DESCRIPTIF : Maladie inflammatoire cutanée assez répandue, se manifestant par des plaques rougeâtres, parfois couvertes de croûtes jaunes, parfois suintantes, et toujours irritantes. La dermite séborrhéique est dûe à la prolifération excessive d’un champigon, le Malassezia furfur, par ailleurs présent chez tous les individus. Les lésions peuvent se retrouver sur le visage (front, nez, joues, oreilles, lisière des cheveux), le dos, les zones génitales. Chez le bébé, on le retrouve sous le nom de « croûtes de lait » sur le cuir chevelu et d’érythème sur les fesses. Non contagieux, accentué par le stress.

 

 

 

Remèdes naturels pour soigner Dermite séborrhéique :

Phytothérapie
Aloe vera
Argousier (baies)
Pamplemousse

Vitamines
vitamine E (Tocophérol)

Autres traitements
Eau de mer
Vinaigre de cidre

Autres remèdes
Différentes méthodes pour lutter contre une dermite installée :
- cure de bains de mer, ou bains dans de l’eau salée au sel de mer (35 gr/litre), ne pas rincer ;
- tamponner les zones atteintes de vinaigre de cidre non pasteurisé, biologique, dilué (1 part pour 6 parts d’eau) ; ne pas rincer ; appliquer ce traitement au moins plusieurs jours de suite pour obtenir un résultat ;
- acheter de la vitamine E sous forme de capsules liquides ; enduire la dermite d’une petite quantité, fréquemment ;
- idem avec de l’huile d’argousier, qui possède grand pouvoir de régénération cellulaire, de cicatrisation et de protection ;
- idem avec l’extrait de pépins de pamplemousse (EPP) : grand pouvoir de régénération cellulaire, de cicatrisation et de protection ;
- idem avec l’Aloe vera, anesthésique, bactéricide, cicatrisante et anti-inflammatoire ;
- produits à base de calamine.
Conseils :
- toilette au savon de Marseille ou d’Alep ;
- adoucir l’eau de la toilette avec une pincée de bicarbonate de soude ;
- pour l’eau du bain, faire une infusion de flocons d’avoine, filtrer l’infusion, et verser dans l’eau du bain ; y mettre également un petit baluchon de tissu contenant le reste de flocons ;
- éviter les corticoides, de l’avis de toutes les personnes qui les ont essayés ;
- boire beaucoup d’eau ;
- laver son linge aux copeaux de savon Le Chat ou savon de Marseille ; pas d’assouplissant ; rincer deux fois ;
- éviter les cigarettes, le café ;
- éviter le stress ;
- pratiquer une activité physique ;
- dormir suffisamment, à des heures régulières ;
- éviter les changements brusques de température ;
- portez des vêtements en fibres naturelles (coton, laine) et non en synthétique

http://www.medicinales.fr/Dermite-seborrheique


huile essentielle de lavande officinale mélangée ou pas avec de l'huile d'amande douce ou autre huile.


'application de vinaigre de cidre. Tamponner la zone affectée pendant quelques jours (résusltat visible dans la journée, mais continuer quelques jours après).
Ca ne guerit pas mais ça rétablit le ph temporairement de la peau tout en éliminant une bonne partie des mycoses.


Ne négligez pas les remèdes de grand-mère:  par exemple, l’application de tranches de POMME DE TERRE CRUE a un effet apaisant sur les sensations cuisantes, et beaucoup d’autres végétaux ont des effets calmants, comme le CALENDULA, la SAUGE, la BARDANE, la BOURRACHE… A vous de vous renseigner en fonction de vos sensations, et n’hésitez pas à vous en faire des cataplasmes! Attention à l’argile, à utiliser avec modération car elle purifie mais peut trop dessécher la peau, ce qui n’est pas mieux!