Bien chère Fille,
J'ai discuté ce matin avec mon ami Antoine, notre voisin de palier, germaniste émérite s'il en est
pour obtenir ton renseignement.
En fait il faudrait écrie "Struwwelpeter" avec 2"w", mais on peut semble-t-il, écrire ce mot avec un "w".
Ce terme, assez difficile à traduire exactement, voudrait dire "récalcitrant" , mais aussi résistant et
enfin ébouriffé.
Quant à "Strubelpeter", il semblerait que ce soit l'écriture alsacienne (voir copie transmise hier avec le mail), cet ouvrage ayant été traduit par un alsacien à partir de l'histoire originelle allemande
alors que l'auteur allemand du livre, Heinrich Hoffmann, avait écrit Struwwelpeter. Donc c'est cette façon de rédiger le mot qu'il
faudrait conserver.

j'ai envoyé un mail à mon père pour savoir pourquoi l'otrho variait d'un site à l'autre, donc vous venez de lire sa réponse, la façon correcte me semble être la version au deux ww puisque c'est celle de l'auteur

ORIGINALBILDNIS des ersten
französischen Struwwelpeters

Regardez un peu, le voici:
Pierre l'Ebouriffé ! Fi ! Fi !
Quand on veut leu peigner la tête
Le sale dit: Non ! et s' entête
A ne pas se laisser tailler
Les ongles, un an tout entier.
Oh ! vilain Pierre, oh ! sale Pierre !
Il devrait se cacher sous terre

Sieh einmal, hier steht er.
Pfui ! Der S t r u w w e l p e t e r !
An den Händen beiden
Ließ er sich nicht schneiden
Seine Nägel fast ein Jahr;
Kämmen ließ er nicht sein Haar.
Pfui ! Ruft da ein jeder:
Garst'ger Struwwelpeter

280px_H_Hoffmann_Struwwel_01